Communauté SDMed

Equipe SDMed

Login Form

Search

Who is online

Nous avons 61 invités et aucun membre en ligne

Qui sommes-nous ?

Le mot du président

 Stella 2010 Alcala

L' Association « SDMED» est une initiative gréco française et internationale, à but non lucratif qui vise le renforcement de la coopération en matière de développement et de construction durables en méditerranée. L'idée de ce partenariat est conforme à la politique Française, suggérée en septembre 2002, lors du Sommet de Johannesburg, sur la nécessité de coopération dans la région pour favoriser l'émergence d'une vision commune pour l'avenir de la Méditerranée.

Notre but est de promouvoir le partenariat euro- méditerranéen conçu par l'Union Européenne comme un partenariat économique, un partenariat au service de l'environnement d'une part, pour affronter les déséquilibres écologiques et partager les dilemmes du développement durable, un partenariat au service de l'Homme d'autre part, structuré autour de l'éducation, de la santé, de l'accès à la culture, du logement. Nous mettons l'accent sur la construction durable, considérée pertinente pour favoriser des partenariats structurés autour du développement durable et sa mise en oeuvre dans les projets du bâtiment, de la ville, du territoire. Nous mettons l'accent sur la construction durable et de haute qualité environnementale, puisque la Grèce présente actuellement, au delà de son potentiel propre, l'opportunité de devenir un centre de dissémination d'expertise dans la région méditerranéenne, en matière de construction écologique.

Que l'ex.Ambassadeur de France en Grèce S.E M.Bruno DELAYE ainsi que l'ex.Directeur de l'IFA M.Alain FOHR, trouvent ici l'expression de toute notre reconnaissance d'avoir bien voulu soutenir nos activités principales de la période 2007-2008. Nous aimerions, également, adresser notre profonde gratitude à l'Ambassadeur de France en Grèce S.E M.Christophe FARNAUD et à la Directice de l'IFA Mme Catherine SUARD de continuer d'une manière renouvelée et élargie, l'accompagnement et le soutien de notre action polyvalente, en faveur du dialogue et des synergies entre les acteurs grecs et les acteurs français en intégrant, autant que possible, les acteurs méditerranéens et balkaniques aussi. 

Pour  SD-MED

Stella KYVELOU, Présidente

Professeur Assistante, Université des Sciences Politiques et Sociales Panteion d'Athènes


Le mot du Président Honoraire : "Nos valeurs d'aujourd'hui doivent au monde méditerranéen"

president Honoraire

La nouvelle religion du développement durable a des adeptes chaque jour plus nombreux : aucun responsable public n'oserait aujourd'hui avouer son scepticisme, ou son indifférence, à son égard. Pourtant, si le nombre des croyants ne cesse de croître, celui des pratiquants reste modeste. C'est pourquoi, il faut se réjouir de la publication par Hélène PAULIAT et Stella KYVELOU de l' étude sur la démarche «SD-MED» consacrée à l'application du développement durable au cadre bâti dans l'espace méditerranéen : elle contribuera à la faire entrer dans la pratique des participants à l'acte de construire. Je crois à la démarche de « haute qualité environnementale « (HQE), pour l'avoir expérimentée dans la conception, la réalisation et le fonctionnement du Lycée Maryse Bastié, à Limoges, sous maîtrise d'ouvrage de la Région LIMOUSIN au temps où je la présidais. Je lui trouve au moins trois vertus majeures. Tout d'abord, elle considère le projet de construction dans son ensemble, des matériaux utilisés à la bonne tenue du chantier en passant par la maîtrise des coûts directs et indirects. Ensuite, elle prend en compte le moyen et le long terme dans la relation du bâtiment avec son environnement, sans se limiter aux enjeux immédiats. Enfin, elle est en elle-même un acte pédagogique par l'exemple qu'elle constitue pour les acteurs de l'opération, pour les autres maîtres d'ouvrage, pour les futurs usagers du bâtiment, et pour l'opinion en général. Certes la démarche HQE a un coût immédiat : si j'en crois mon expérience, ce surcoût est davantage un investissement qu'une charge.La démarche « SD-MED » se situe parfaitement dans l'esprit HQE. Pour qu'une construction entretienne une relation harmonieuse avec son environnement, elle doit le respecter dans ce qui fait sa singularité.

Or, l'espace méditerranéen ne ressemble à aucun autre. Ses paysages, son climat, ses hommes avec leur histoire, leur culture, leur manière de vivre, conduisent naturellement à une adaptation des principes de la HQE : le développement durable n'a de sens que s'il fait toute sa place à la diversité des espaces. Nous savons ce que nos valeurs d'aujourd'hui doivent au monde méditerranéen. Il est important qu'il avance vers le développement durable sans cesser d'être lui-même.

Robert SAVY

Conseiller d'Etat (H)

Président honoraire de la Région Limousin