Communauté SDMed

Equipe SDMed

Login Form

Search

Who is online

Nous avons 81 invités et aucun membre en ligne

Témoignages

Dominique Bidou : le mot du Président de l'Association HQE (1996-2006)

 542637 2469591996182 1531376701 n   

Une contribution à un mouvement international de progrès

Il y a deux manières d'engager un travail sur l'intégration de l'environnement dans une activité : par l'évaluation de la qualité du produit ou par la manière de concevoir et de réaliser ce produit . La démarche HQE® a choisi clairement cette seconde voie, à compléter bien sûr par une vérification que le « process » est conforme à la méthode de référence, et que des ambitions environnementales soient clairement affichées. C'est donc une démarche de responsabilité , mettant en première ligne le maître d'ouvrage et permettant d'intégrer les éléments du contexte de l'opération, site d'implantation, nature précise du projet, politique environnementale des « parties prenantes ».

Les démarches internationales, notamment celles issues des travaux de l'ISO, ont un caractère universel, et s'appliquent dans des contextes très différents. La démarche HQE s'inscrit dans cette logique, mais le domaine du bâtiment est par essence très local. La démarche HQE est le fruit d'une réflexion et d'une expérimentation française. Elle a bénéficié des études et réalisations internationales de la première moitié des années 1990, mais elle est ancrée dans la culture du bâtiment et des professions du bâtiment telles qu'elles se développent en France. Il était donc très important de confronter cette démarche à des pratiques différentes, et l'hypothèse de son extension au basin méditerranéen a offert une magnifique opportunité à cet égard. Après 10 années de pratiques en France, la démarche HQE fait l'objet d'une réflexion en vue de son amélioration et de son adaptation aux nouveaux contextes. Le regard méditerranéen constitue à ce titre un reflet précieux de la démarche. Les approches environnementales du bâtiment se multiplient aujourd'hui dans le monde, et des conférences internationales permettent d'apprécier régulièrement les progrès accomplis. Les instances de normalisation européenne et internationale se sont emparées de cette question qui concerne des domaines très lourds en termes environnementaux, mais aussi au plan économique et social. La confrontation des méthodes nationales, et l'élaboration progressive et collective d'approches régionales, distinguant la part universelle des compléments locaux, constitue une étape importante pour ce mouvement international de progrès . L'étude d'une démarche SDMed permettant d'appliquer le développement durable au cadre bâti est une contribution significative de l'Association SD-MED et constitue une première qu'il faut souligner.

 

Dominique BIDOU

Président d'honneur de l'Association HQE  
 

arton490Aujourd'hui consultant en développement durable, Ingénieur et démographe de formation, Dominique BIDOU a acquis la conviction que pour mobiliser nos concitoyens pour le développement durable, il ne faut ni leur donner de leçons, ni les culpabiliser, mais leur en donner envie. Il fut notamment directeur au ministère de l'environnement, membre du Conseil général des Ponts et chaussées au ministère de l'Equipement, président de l'association HQE (haute qualité environnementale). Il est membre de l'académie d'architecture. Il préside aujourd'hui le Centre d'information et de documentation sur le bruit, et est membre de conseils d'administration et de conseils scientifiques d'organismes oeuvrant pour l'environnement et le développement durable. Il est l'auteur de nombreux articles sur le développement durable, notamment en relation avec les questions d'aménagement et de construction, et de plusieurs ouvrages :"Tous gagnants, la dynamique du développement durable" et "Coup de shampoing sur le développement durable" publiés aux éditions Ibis Press (2004 et 2007), « Le développement durable, l’intelligence du XXIe siècle » (Editions PC, novembre 2011), "Le maire et son ecoquartier" ( 2013, Editions Victoires). Il a également coordoné la préparation du premier Livre vert de l'écologie urbaine dans la construction et l'habitat. en France.

 

Alain FOHR : Le mot du Directeur de l'IFA, 16 mars 2007

fohr-portrait-petit-1 L'Ambassade de France et l'Institut Français d'Athènes sont très heureux d'accueillir cette manifestation sur les politiques d'aménagement urbain organisée à l'initiative de notre amie Stella Kyvelou. A l'heure où chacun prend conscience de la nécessité de protéger notre planète, les politiques de développement durable s'imposent comme une priorité. Dans ce contexte, la maîtrise de la croissance urbaine et territoriale est l'une des données fondamentales. Je ne doute pas, à cet égard, que ces Rencontres franco-helléniques et internationales permettront de faire progresser la réflexion sur un sujet majeur de société et je souhaite de fructueux échanges à l'ensemble des personnalités qui y participent.

Alain FOHR

Conseiller de coopération et d'action culturelle

Directeur de l'Institut Français d'Athènes

 

Catherine Suard : Le mot de la Directrice de l'IFA, 16 mars 2009

image Catherine   Accueil de Catherine SUARD, 16 mars 2009  

Bonjour,
Bienvenus dans notre Amphithéâtre, Auditorium de l'Institut français.
Monsieur le Secrétaire d'Etat, Messieurs les Secrétaires généraux, Monsieur le Recteur, Monsieur le Président, chers amis,
C'est un plaisir de vous accueillir ce matin dans cet Institut Français, et je suis ravie de voir que pour cette occasion nous mêlons agréablement les responsables politiques et administratifs et les jeunes étudiants de l'Université Panteion. C'est tout l'intérêt de ce séminaire et j'en suis absolument ravie et bien sûr mon premier remerciement va à Stella Kyvelou et au Réseau « SD‐MED Observation », ainsi qu'à l'Université Panteion, qui ont eu le courage, l'initiative et la ténacité pour organiser chez nous, ce séminaire. Nous ne faisons que mettre à disposition cet Institut, mais qui est toujours le vôtre en toute occasion, donc n'hésitez pas en dehors de colloques à y venir aussi et je voulais aussi évidemment remercier M.Michal qui nous a fait le grand plaisir de venir jusqu'à nous aujourd'hui. M.Michal est un collaborateur de la DIACT, anciennement DATAR pour ceux qui connaissent mieux peut être ce vocabulaire qui était le mien de mon époque sur l'aménagement du territoire en France, et qui apportera toute son expertise toute à l'heure, dans la première introduction.

Nous attendons notre Ambassadeur qui nous rejoindra dans quelques minutes et d'ici là je vais laisser à Stella le plaisir d'introduire le débat.

Merci beaucoup.